Remède naturel contre la toux

Un oignon contre la toux …

Il est  possible de lutter contre les toux dues à un écoulement de mucosités depuis le nez jusque dans la gorge. Cette toux est consécutive à l’obstruction des bronches par le mucus provenant des fosses nasales, le nez étant bouché.

Le principe est simple :

  • pelez puis coupez un oignon en deux ou en quatre ;
  • placez-le dans une assiette à proximité du lit (ou sous le lit).

Dans le même ordre d’idée :

  • coupez l’oignon en petites tranches ;
  • placez les tranches dans un mouchoir mouillé ;
  • disposez le mouchoir sur le cou.

À noter : le principal inconvénient de cette méthode très efficace (elle agit en une demi-heure) est l’odeur qui se dégage de l’oignon et qui envahit la chambre à coucher.

Merci a la maman de Lily pour ce bon conseil

La communication gestuelle avec bébé…

 

 

C’est la rentrée… on recommence!!!
Pourquoi s’initier à la communication gestuelle avec Bébé?

Le signe éclaire un contexte, comme un mot au surligneur dans une phrase, il se « conjugue » à tous les temps et à tous les modes (interrogatif, impératif…). La pratique des signes n’est pas l’apprentissage de la Langue des signes française (LSF) qui est une langue à part entière, avec sa syntaxe et sa grammaire. La communication gestuelle utilise simplement le vocabulaire de cette langue visuelle.
Les signes renforcent les liens, la complicité, la compréhension et facilite les échanges. La notion de plaisir est capitale. Si le signe ne vous « parle » pas, inutile de vous forcer. Ce qui est essentiel c’est l’authenticité du moment que vous partagez. Et souvenez-vous que la pratique des signes avec les enfants, n’est surtout pas une méthode qui vise à rendre l’enfant plus performant. Il s’agit simplement et sans pression, d’élargir les gestes naturels/conventionnels que la plupart des adultes font tout en parlant : envoyer des bisous, ouvrir les bras pour un câlin, dire chut, applaudir, dire au revoir de la main… et bien d’autres.
Il n’y a pas d’âge requis, ni de règles pour commencer ou arrêter. Ecoutez-vous, observez votre enfant. Les retours signés peuvent intervenir entre 7 mois et 18 mois…Un seul mot d’ordre : optimisme et plaisir de tisser des liens. L’adulte introduit quelques signes, toujours en parlant, que l’enfant veut (ou ne veut pas) s’approprier. J’insiste : seulement s’il le souhaite… Chaque enfant est unique, et chacun son rythme.
Les signes permettent à l’enfant de « dire » avant la maîtrise des mots ses besoins, son ressenti. Ce qui permet à l’adulte d’éviter les interprétations, de mieux comprendre ou d’identifier un besoin particulier. Les échanges sont facilités, et si rien n’est révolutionnaire ou miraculeux, c’est dans l’observation, le regard que cela se passe. Plus possible de se parler sans se regarder !
Les signes sont d’abord une affaire de respect et de posture bienveillante. Deconnecté du verbal, de la mise en mot faite par l’adulte, cet outil n’a pas grand intérêt quand on sait l’importance, la force, l’impact des mots, des attitudes et du non-verbal auprès des tout-petits. Vous parlez, et votre enfant parlera de la même façon.

Emilie, Sylvie et Julie ont suivi cette formation sur la communication gestuelle et au vu du succès rencontré auprès des enfants et de l’équipe, cette pratique est donc mise en place au sein de la crèche .

 

 

Tous les mois quelques  » signes  » seront proposés aux enfants, nous ne manquerons pas de les publier sur le site internet afin que les parents qui le souhaitent puissent les apprendre . N’hésitez pas à venir vers nous si vous avez des questions.

DSCN7500

Inauguration de la Salle Snoezelen

Innovation Ceintrey : l’espace Snoezelen inauguré

15/11/2015 à 05:03 , actualisé le 14/11/2015 à 18:41 Vu 139 fois

Innovation Ceintrey

Parents, enfants et personnel d’encadrement étaient présents.

« Ce nouvel espace est une structure innovante », déclarait avec satisfaction, Sandrine Delpon, présidente de l’AFR de Ceintrey, lors de l’inauguration de l’espace Snoezelen au sein de l’espace multi-accueil Pirouettes et Galipettes.

Snoezelen, n’est pas le nom de l’inventeur, ni un lieu de pays ou de commune, mais le nom d’une pratique qui est la contraction de deux verbes du Pays-Bas : snuffelen signifiant sentir, explorer et dezelen, que l’on peut traduire par somnoler. Une salle aménagée fleurant bon le calme, le bien-être avec matelas à eau chauffant, colonnes à bulles, des leds avec matériels spécifiques comme les balles à ergot ou destressantes sur fond musical. La directrice explique le fonctionnement : jusqu’à 16-17 mois un seul enfant et son accompagnatrice, au-delà ce sont au maximum 3 enfants ainsi que le montre un montage audiovisuel pris sur le site de Ceintrey. Une projection fort instructive pour les parents présents : l’enfant bénéficie d’un accompagnement non directif, peut toucher ce qu’il veut, se déplacer librement et plus souvent se reposer, 1 à 2 stimulations au maximum étant proposées simultanément. Avec un quart d’heure au maximum par séance. L’occasion pour Sandrine Delpon de remercier tous ceux qui ont participé à la création de cette innovation en milieu rural.

Était présent Dominique Potier, député de la circonscription qui montra toute sa satisfaction :  » Vous m’avez procuré beaucoup de bonheur ! « .

DSCN7492

Salle Snoezelen au multi accueil

L’approche est proposée depuis de nombreuses années dans le cadre du handicap et du polyhandicap, celle-ci se développe maintenant dans les secteurs gérontologique et psychiatrique et aussi en structure d’accueil du jeune enfant. Développé dans les années 1970 par deux jeunes hollandais, snoezelen est une combinaison de snuffelen ( rechercher et découvrir) et doezelen (se détendre).

Suite aux observations de l’équipe, nous avons pu constater certaines situations (atmosphères pesantes, excès de colère de l’agressivité de la part des enfants) nous avons donc réfléchis au moyen que l’on pouvait mettre en place pour que les professionnels puissent gérer au mieux ces situations. Après quelques recherches, nous avons penser à l’approche Snoezelen.

Nous pensons que cette salle permettra aux enfants de s’apaiser et de leur apporter une détente corporelle et psychique.

Grace au financement de la Caisse d’Allocation Familiale de Meurthe et Moselle notre projet vient de se concrétiser et nous sommes heureux de vous présenter avec ces quelques photos  notre salle. 
 

 

 

 

pot 3

L’acquisition de la propreté

L’ACQUISITION DE LA

PROPRETE

 pot

 

Tout comme la marche, la propreté est une acquisition naturelle du développement de l’enfant.

 

Il est commun d’entendre : «Avec l’été, on va commencer l’apprentissage de la propreté».

Il fait beau, il fait chaud et la saison est propice pour habituer l’enfant à ne plus avoir de couche. Et pour certains, c’est l’école en septembre, et il est nécessaire «d’être propre» !

Toutefois, entre ce que souhaitent les adultes et ce que peuvent les enfants, il y a parfois un décalage.

Alors, prêt pour le pot ?

pot 2

L’acquisition de la propreté est une

étape importante dans l’autonomie

de l’enfant. Elle se fait en moyenne entre

2 et 3 ans.

L’accompagnement de cet apprentissage et le respect du rythme de l’enfant sont indispensables pour que cela se passe bien et se fasse le plus naturellement possible.

 

Il faut à l’enfant une maturité physiologique, intellectuelle et affective :

Maturation physiologique : elle correspond au moment où le cerveau de l’enfant parvient à exercer une commande (rétention ou expulsion) sur ses sphincters par l’intermédiaire des fibres nerveuses qui atteignent leur maturité vers l’âge de 18 mois. Il fait aussi preuve d’une certaine aisance corporelle (il sait par exemple monter et descendre seul un escalier en alternant les pieds).

Maturation intellectuelle : C’est lorsque l’enfant est capable de penser son besoin, de manifester un intérêt pour cet apprentissage. Il saura alors solliciter l’adulte, quand il commencera à sentir des « envies » en utilisant un vocabulaire s’y rapportant (pipi, caca) ou en se manifestant par des grimaces ou des attitudes (sert les jambes, touche sa couche)

Maturation affective : Devenir propre c’est grandir : l’enfant hésite, il a envie d’être grand (« c’est moi qui fait ») et en même temps de rester petit (être changé, être materné), de faire « comme » de faire plaisir à l’adulte. Quand ces ambivalences sont dépassées, il est prêt à devenir propre

Au niveau du langage, l’enfant est capable d’exprimer ses envies et ses besoins.

 

A QUEL MOMENT ENLEVE-T-ON LES COUCHES ? couche

C’est l’enfant qui décide du moment où il va enlever ses couches, accompagné par l’adulte qui va savoir reconnaître les signes de cette acquisition.

SAVOIR RECONNAITRE LES SIGNES

Bien avant de pouvoir maîtriser leurs sphincters, les enfants commencent à repérer le moment où ils font pipi et le disent à l’adulte. C’est là le premier signe d’une prise de conscience de l’enfant, il est important à ce moment-là que l’adulte soit à l’écoute de l’enfant et mette des mots sur le ressenti de l’enfant.

L’enfant qui ne mouille plus sa couche à la sieste ou pendant une longue période  de la journée, montre là, un autre signe

qui parlent de propreté, etc. de maîtrise de ses sphincters..

Il se déshabille en partie sans votre aide

Il comprend les consignes simples, comme « Va porter ceci à papa ». Il commence à exprimer ses besoins clairement et dit, par exemple, « Veux du lait ».

Il est fier de faire des activités tout seul.

Il se montre curieux : il veut vous voir aller aux toilettes, il place son doudou sur le petit pot, il aime les histoires sur le sujet

 

ATTITUDE DES PARENTS

famille

 

Tous ces signes permettent

à l’adulte de communiquer avec l’enfant sur l’acquisition de la propreté, et l’accompagner.

A ce moment-là, on peut installer un pot dans les toilettes et lui proposer d’y aller.

 Il s’agit d’une proposition et non d’une obligation

Une attitude de respect et de confiance de l’adulte permet à l’enfant de s’approprier cette acquisition. L’enfant pourra alors, quand il sera prêt, demander à l’adulte de lui enlever ses couches.

Il faut accepter, les premiers jours, les fuites comme faisant partie de l’acquisition.
L’enfant peut aussi avoir manifesté le désir d’être propre et ne pas réussir à maîtriser ses sphincters, on peut alors lui remettre une couche et réessayer plus tard….

La propreté est considérée comme acquise

lorsqu’elle est réalisée de façon autonome,

banalisée par l’enfant et son entourage.

pot 3

S’agissant de l’intimité de l’enfant, elle sera

mise en place par les parents qui en avertiront le multi accueil, une fois

l’apprentissage acquit à la maison et selon

le souhait de l’enfant les couches seront

ôtées dans la structure

 

 

Mother and baby draw color pencil

Une série de films autour de la parentalité en accès libre

Par la MJC Lorraine et partenaire

La MJC Lorraine collabore depuis 5 ans avec le Dispositif de Réussite Educative de Laxou, et nous avons observé que beaucoup de parents se sentent démunis face à certains problèmes, et parfois n’osent ou ne savent pas formuler leur demandes.
C’est de ce constat partagé, qu’est née l’idée d’une série vidéo, à même d’aider les familles en attente d’un soutien….

Ces sujets doivent permettre aux familles d’obtenir des points de repères face à des questions complexes et primordiales, de susciter un questionnement, d’obtenir des clés, des pistes, pour favoriser l’équilibre de la famille et mieux comprendre son  ou ses enfants.

Vous pouvez les consulter gratuitement sur ce lien http://vimeo.com/channels/837546

youpala-paint-chicco

Trotteur ou youpala inutile et dangereux

Il ne permet pas à l’enfant de marcher plus tôt. Au contraire, il produit l’effet inverse.

  • C’est une source de danger inutile pour l’enfant qui est mis debout et maintenu en équilibre de manière artificielle.
  • Il risque de marcher sur la pointe des pieds et est empêcher de trouver son équilibre.

C’est en laissant l’enfant évoluer au sol qu’il apprendra à marcher

Rien ne sert de brûler les étapes : c’est en laissant l’enfant les franchir à son rythme, qu’il progressera.
La qualité de son équilibre et de ses appuis lui serviront toute sa vie.

(voir aussi l’article sur pourquoi il ne faut pas asseoir les bébés)

collier-ambre-cognac

Collier de dentition et autres colliers : danger!!!

COLLIER DE DENTITION ET AUTRES COLLIERS : DANGER !!!!

Il est fortement déconseillé de faire porter un collier aux enfants âgés de moins de trois ans
en raison de deux risques majeurs :
– un risque d’étranglement : si le collier s’accroche à un élément du mobilier, la traction exercée
par le poids de l’enfant sur le collier est responsable de l’étranglement ;
– un risque d’étouffement par inhalation des petits éléments composant le collier lors de la
rupture accidentelle de celui-ci.
Chaque année, les SMUR recensent plusieurs dizaines de décès de nourrissons par strangulation
en France. Sont en cause des cordons de rideau en boucle près des lits, des colliers «d’ambre »
et d’autres colliers (chaînettes).

  •  Pour être conformes, les colliers doivent céder à une force de traction inférieure à 2,5 kg, et ce sans libérer de petits éléments susceptibles d’être avalés ou inhalés.Nous attirons particulièrement votre attention sur les colliers de dentition, car nombre d’entre eux sont proposés à la vente alors qu’ils sont dangereux :  absence de validation des tests de traction, taille des éléments comportant un risque élevé d’inhalation. De plus, les colliers dits d’« ambre » n’en portent souvent que le nom et sont en fait constitués de plastique, de copal ou d’un amalgame.
  •  Le lieu d’achat ne garantit ni le respect des normes de sécurité, ni la réalité des propriétés curatives ou antalgiques annoncées.
  •  Le vendeur est tenu d’alerter les parents des risques associés à l’utilisation de tels accessoires chez le jeune enfant.

Recommandations :

 Faire porter un collier à de jeunes enfants est dangereux.

Pour soulager les douleurs qui accompagnent la poussée des dents, préférer les anneaux de dentition à mâcher ou autres systèmes équivalents.

Toujours surveiller un enfant portant un collier et ôter le collier toutes les fois que l’enfant est laissé seul, même pour une courte période.

Ne pas laisser de collier à un enfant couché, de jour comme de nuit.

Empêcher l’enfant de mettre le collier à la bouche

Médecine & enfance octobre 2012 page 336

homemade-play-clay-4square-inset

Recette pâte à modeler 100% naturel

– 2 verres de farine

– 2 verres d’eau

– 2 verres de sel fin

– 1/2 verre de maïzena

– 2 c. à soupe d’huile

– 2 c. à soupe d’Alun de potassium

– colorants alimentaires.

 

Remuer l’ensemble des ingrédients à feu doux( sauf colorants)

Quand la pâte est souple et malléable, couper le feu, laisser refroidir et pétrir.

Ajouter le colorant.

Stoker la pâte à modeler au frais dans une boite. Conserver 3 mois

 

femme-tenant-un-enfant-par-la-main

Quand maman et papa m’accompagnent …

Tout au long de l’année, nous invitons les parents à participer aux différentes animations que nous mettons en place.

Le  » Café bonne heure » : Vous êtes invités a venir partager un café et des pâtisseries confectionnées par vos enfants lors de votre arrivée le matin entre 07h30 et 9h.

Sortie Piscine : 2 fois par mois, nous vous proposons cette sortie où vous avez la possibilité de nous accompagner avec votre enfant.

Fêtes de fin d’année : 2 fois par an, l’équipe vous propose par le biais d’un spectacle ou d’un diaporama de découvrir les moments forts de vos enfants au sein du Multi-accueil puis nous vous convions à un apéro dînatoire.